Les Synthées : La Nuit Blanche d'Eastern Bloc

28 February 2015, 23:00 - 3:00

  • MARIE DAVIDSON
  • XARAH DION
  • PASCALE PROJECT
  • PETRA GLYNT
  • BABI AUDI

Eastern Bloc propose une soirée musique-dance avec 5 artistes femmes : la torontoise étincelante Petra Glynt, et les montréalaises dark-élégantes Xarah Dion, Marie Davidson et Mathématique, avec en point d'orgue la prestation DJ de Baby Audi. Vont se déverser synthwaves cataclysmiques, électropop envoûtante, jusqu'au semi-bout de la nuit.

Organisé dans le cadre de la Nuit blanche sur La Ligne Bleue

 

Bar Le Ritz PDB
179 rue Jean-Talon ouest


MARIE DAVIDSON
Des compositions de Marie Davidson, artiste de la scène électro Montréalaise, on pourrait dire qu'elles sont dark-synth et psychotoniques : frénésie des rythmes, alternances avec une certaine langueur, quelque chose d'obscur et de lancinant, une voix et des paroles d'une poésie bouillonnante. On passe par toutes les températures du thermomètre, et ce dans un paysage très intimiste et intériorisé. Dans son premier album solo, intitulé Perte d'Identité (mars 2014, Weyrd Son Records), Marie Davidson compose des mélodies de corps, d'érotisme, de chair et puis d'énigme identitaire. Le tout sur un timbre de voix un brin hypnotisant. Mélancolie enchanteresse et poétique.


XARAH DION
L'univers Xarah Dion s'étend de l'exaltation à la volupté, en passant par le rêve et l'envoûtement, tout étant profondément lié aux côtés obscurs et douloureux des choses. Artiste polyvalente et multi-instrumentiste, elle associe, dans un savant mélange de pratiques, synthés, batterie et chant. Son premier album solo, Le Mal Nécessaire (novembre 2014), elle le décrit comme « une référence à la souffrance, aux sentiments indésirables ou aux événements qui surviennent dans nos vies et qui sont nécessaires à notre développement et même à notre bien-être ». Sa performance sera donc l'occasion pour le public de découvrir la musique punk-expérimentale de cette artiste iconoclaste, et de partager poésie et expérimentation musicale.


PASCALE PROJECT
Pascale Mercier de son vrai nom, compte parmi les artistes émergent(e)s à suivre de la scène électro-pop à synthés de Montréal. Elle puise ses influences au sein de multiples sources et en fait joliment teinter sa musique : jazz, rap, r'n'b, dance, etc. Pascale Project maîtrise l'art syncrétique de fusionner les sons et rythmes pour produire une création originale qui compte autant le versant organique que le versant informatique et virtuel de l'univers actuel. Les rythmes exaltants de ses compositions au synthé, son énergie contagieuse, la profonde sincérité émotive de ses textes sont autant de raisons de ne pas manquer sa performance.


PETRA GLYNT
Alexandra Mackenzie, alias Petra Glynt, déjoue toutes les catégorisations. Electro, folk, ou même punk si l'on considère plutôt son énergie, elle dessine un monde bien à elle, psychédélique et rythmé, selon une tradition plutôt minimaliste et épurée. Des sons de haute et basse technologie, des loops de toutes les envergures, des technologies et de l'électronique d'accord, de la pop et de la dance oui, mais aussi un message socialement engagé, une voix humaine puissante, de la folk, tout ça bien incarné en chair et en os, parce qu'il s'agirait de ne pas oublier l'aspect biologique et animal de ce que nous sommes ; le tout délivré avec une belle petite pincée de paillettes colorées.


BABI AUDI
Mélissa Gagné, alias Babi Audi, a pour mission principale de vous faire danser jusqu'au bout de la nuit (blanche, donc c'est la moindre des choses). Artiste de la scène électro, performeuse de sons et d'images, comme elle nous l'a déjà brillamment démontré lors de notre festival Sight & Sound, elle a le chic pour faire bouger les corps sur des répertoires éclectiques et entraînants.

Crédits photo : Petra Glynt

Contribution volontaire 5.00$

28 February 2015, 23:00 - 3:00