Ahreum Lee

31 January - 1 July 2020

Résidence DémART du Conseil des Arts de Montréal 

Ahreum Lee est une musicienne et une artiste médiatique interdisciplinaire née à Séoul, en Corée du Sud. Actuellement installée à Montréal, Lee a commencé sa carrière en tant que co-fondatrice et présentatrice du groupe d'art-rock expérimental Juck Juck Grunzie. Après avoir passé près d'une décennie à produire des disques et à faire des tournées internationales, elle a étendu sa pratique au travail de vidéo et d'installation multimédia. Elle a été finaliste du Emerging Digital Artist Award organisé par EQ Bank et Trinity Square Video (Toronto) en 2019. Elle a exposé et joué à Montréal à la Fonderie Darling, au Studio XX, à la Leonard and Bina Ellen Art Gallery, ainsi qu'au Third Shift Festival (Saint John) et à Axis Lab (Chicago). En outre, elle a participé aux expositions Intersections | Cross-sections (Toronto) et In Motion : Performance, Unsettled Borders (Chicago) et au programme Emerging BAiR du Banff Art and Creativity Centre. 

"My Mother is Data est une série de travaux qui se basent sur ma relation avec ma mère dont je suis séparée depuis l'âge de 10 ans. Depuis, je ne l'ai contactée mère que par courriel et par téléphone. La dernière nouvelle que j'ai reçue au sujet de ma mère a été l'annonce de son décès par mon père. C'était en 2014 et cela s'est avéré être un mensonge. L'année dernière, j'ai réalisé une vidéo de 17 minutes, Memory Palace, qui documente mon expérience en vérifiant que ma mère était bien vivante. L'écart entre la virtualité et la réalité a été le point central de mon travail. Pendant la résidence/stage, je vais chercher à savoir comment la technologie façonne l'expérience de la diaspora et de la maternité à l'ère numérique, en me concentrant sur les points d'intersection entre ces deux phénomènes. Je vais créer des œuvres d'art composées de vidéos d'animation en 3d et de performances en utilisant comme référence la reconnaissance faciale qui est liée à ces thèmes."

 

31 January - 1 July 2020