Pure Data & Raspberry Pi: La Musique et le Son en Nouveaux Médias

9 - 23 avril 2016, 11:00 - 18:00

  • Atelier #1: 9 avril 2016, 11:00 - 18:00
  • Atelier #2: 16 avril 2016, 11:00 - 18:00
  • Atelier #3: 23 avril 2016, 11:00 - 18:00

ATELIER DE CRÉATION DONNÉ PAR PETER VAN HAAFTEN

Cet atelier de création donné par Peter Van Haaften sur Pure Data et Raspberry Pi se déroule en trois parties.

Pure Data (PD) est un logiciel de programmation visuelle open source (ou “libre”). PD permet aux musiciens,artistes visuels, performeurs, chercheurs et aux développeurs de créer des logiciels graphiquement, sans écrire de lignes de code. Raspberry Pi est un ordinateur à faible prix de la taille d’une carte de crédit, qui peut être programmé avec Python, un autre langage de programmation open source. Raspberry Pi a la capacité d’interagir avec le monde extérieur, et peut être utiliser dans une vaste gamme de projets artistiques. Les projets intégrant cette technologie peuvent être autonomes et utilisés pour créer des objets interactifs indépendants ou opérer un logiciel tel que Pure Data. 


Introduction à Pure Data (samedi, 9 avril)

L'atelier débutera par l'installation, configuration et survol de l'historique de PD, afin d’obtenir une compréhension de base du logiciel et de quelques- unes de ses possibilités d’utilisation. Au cours de ce premier atelier, les participants se concentreront sur les principes de base de conception de son et sur la construction d’un ensemble d'objets en génération sonore. Supervisé par l'animateur, les participants exploreront une variété d’instruments et créeront leurs propres effets sonores personnalisés comme la distorsion, les chorus, les délais, etc. Les participants travailleront avec l’oscillateur, l’enveloppe sonore, l’échantillonnage, le traitement du signal, la fréquence modulaire soustractive et la synthèse additive, l’ADSR et d’autres techniques de traitement sonore populaires.


Composition avec Pure Data (samedi, 16 avril)

Le deuxième volet de cette série mettra l'accent sur l'expérimentation et l’utilisation des outils créés au cours de l'atelier précédent avec des techniques de composition interactives. Les participants étudieront et mettront en œuvre un système d'écriture de partition simple, afin d’automatiser le déclenchement d'événements musicaux en temps-réel, intégrant ainsi des techniques interactives qui peuvent facilement être appliquées à des performances ou des installations. Les participants expérimenteront avec la création d’horloges séquentielles complexes et de diviseurs d’horloge, pour ensuite envoyer ces signaux à des générateurs et séquenceurs procéduraux pour enfin créer des rythmes asynchronisés toujours changeants.


Pure Data et Raspberry Pi (samedi, 23 avril)

Ce dernier atelier permettra aux participants d’exporter les sons précédemment conçus en utilisant l'ordinateur Raspberry Pi. Les participants apprendront les aspects techniques de l'installation et de l'exécution de Pure Data sur le Raspberry Pi. Ceci est un aspect complexe de l'atelier qui est toutefois essentiel pour aider les artistes à créer des œuvres sonores autonomes. Les techniques nécessaires seront présentées afin de brancher le tout au monde physique, en utilisant une variété de commutateurs et de capteurs.

Pour réserver votre place, veuillez envoyer un courriel à lab@easternbloc.ca


PETER VAN HAAFTEN

Peter van Haaften est un compositeur de musique canadien originaire de Sudbury (Ontario) qui vit et travaille actuellement à Montréal. Ses compositions explorent les thèmes des transformations sociales, des changements éthiques pour s'adapter à un monde post-moderne, et du rôle croissant que la technologie va jouer dans l'avenir. Son travail examine comment art et technologie peuvent s'associer pour amener des changements positifs dans divers champs incluant la composition algorithmique, l'art performatif, l'installation interactive, l'art radiophonique et les installations sonores. Van Haaften détient un baccalauréat en études électroacoustiques de l'Université de Concordia, et un Baccalauréat en Sciences Politiques de l'Université de Carleton. Ses travaux originaux et collaboratifs ont été présentés au Monaco Électroacoustique (Monaco), à Eastern Bloc (Montreal), au NAISA TransX Transmission Art Symposium (Toronto), au Centre d'Art de l'Université de Toronto et à Montreal Art Matters. Il a reçu un prix du jury au 19e Japan Media Arts Festival pour son projet W.U.R.M.: Escape from a Dying Star.

9 - 23 avril 2016, 11:00 - 18:00

  • Atelier #1: 9 avril 2016, 11:00 - 18:00
  • Atelier #2: 16 avril 2016, 11:00 - 18:00
  • Atelier #3: 23 avril 2016, 11:00 - 18:00