Salon : Data XXXIII - Écho-Systèmes

7240 Clark, 2e étage, Montréal

  • VERNISSAGE: 21 March 2019, 18:00 - 21:00
  • EXPOSITION: 22 - 28 March 2019
  • Heures d'ouverture: [ MAR À VEN ] 17:00-20:00 -- [ SAM ET DIM ] 13:00-17:00
  • LAURA HIRSH
  • T. GOWDY

Pour le 33ème événement de la série “Salon : Data”, nous avons invité deux artistes sélectionnés par appel de dossiers, à réaliser une mini-résidence d'une semaine afin de peaufiner un travail qu’ils présenteront lors d'une exposition publique.

 

LAURA HIRSH I ALAN ET ADA 

« Alan et Ada » incarnent les domaines de prédilection que sont : l’utilisation des données, la surveillance, les capacités propres à l’intelligence artificielle ainsi que la référence au genre au sein des technologies. Suite à la lecture de l’ouvrage Turing's Sexual Guessing Game de Judith Genova et de l’essai de Olivia Harvey Marshall McLuhan: on Technology, Subjectivity and ‘the Sex Organs of the Machine World’, Laura Hirsh a commencé à explorer l’identité de genre et la disparité propre au monde numérique. Alan et Ada sont en réalité, deux ordinateurs qui se parlent, échangent, par le biais du réseau wifi. Si une personne humaine approche son visage, celui-ci est automatiquement détecté par Alan et Ada, qui subitement interrompent leur discussion, changent de ton et bifurquent vers une toute autre conversation. Les expérimentations de l’artiste portent principalement sur l’anthropomorphisation des ordinateurs et abordent des sujets tels que les réseaux neuronaux, l’exploration de données et l’existentialisme. L’installation interactive a été nommée en référence à deux figures importantes de l’histoire de la programmation, de l’informatique et de l’intelligence artificielle, Alan Turing et Ada Lovelace.

 

 T. GOWDY I FORWARD FEED

« Forward Feed » est un écosystème sonore où l’énergie utilisée est redistribuée selon un système d’équilibre judicieusement ajusté. Cette oeuvre se concentre sur les notions de transfert d’énergie entre organisme et espace, en traquant par le feedback sonore les différents seuils de niveau acoustique. Sous une structure composée de microphones et de haut-parleurs, des oscillateurs à fréquence variable sont utilisés pour nuancer les loupes de feedback sonore. L’impact sur l’interactivité de l’environnement est alors inévitable. L’interconnectivité de cette oeuvre électroacoustique est inspirée des relations symbiotiques existant dans l’environnement naturel entre espèces vivant de concert dans le même écosystème.

Cette installation fera l’objet d’une performance in-situ par T. Gowdy et Adam Basanta au cours de la soirée de vernissage. Le duo explorera les limites et propriétés acoustiques inhérents au centre Eastern Bloc par l’entremise de feedback audio.


LAURA HIRSH est présentement une étudiante de premier cycle du programme en arts numérique de l’Université de Concordia et travaille autant avec le numérique qu’avec d’autres médiums artistiques. Celle-ci a récemment changé son focus pour se concentrer sur la conception interactive, le feedback des utilisateurs et l’impact humain sur l’environnement et la technologie. Laura emploie l’interaction humaine comme un vecteur permettant de mieux révéler son travail artistique. Aussi longtemps qu’elle se souvienne, elle a toujours baigné dans les arts, et a débuté sa pratique artistique en studio avec le dessin, la peinture et la sculpture. Puis elle s’est tournée vers des pratiques plus abstraites comme la modélisation 3D, l’animation, le code, le design et la soudure.

Elle travaille également en conception web et design graphique en plus de ses études à l’Université. Elle occupe son temps libre par des projets de musique, fréquente des centres d’artistes et la scène travestie. Laura Hirsh aspire à trouver sa place dans le domaine de l’architecture interactive.  

 

T. GOWDY est un producteur de musique électronique, un performeur audio/visuel et un artiste sonore basé à Montréal. Il a performé en direct pour des festivals et diverses organisations en Amérique du nord et en Europe, et plus récemment à  MUTEK (Barcelone), DziK (Varsovie) et au Spektrum (Berlin) tout en sortant régulièrement des enregistrements sonores. Gowdy a chanté professionnellement pour des chorales avant d’étudier la guitare classique et les technologies de la musique électronique. Il a obtenu une maîtrise en enregistrement sonore à l'École de musique Schulich de l’Université McGill où il s’est impliqué dans de nombreux projets, notamment auprès du CIRMMT (Centre for Interdisciplinary Research in Music Media and Technology) en recueillant les empreintes de la réverbération dans le but de préserver l’héritage acoustique du Québec.

Ses intérêts du moment sont canalisés sur le feedback sonore vu comme un agent permettant d’augmenter l’interactivité sonore d’un environnement donné, et sur la déconstruction, re-synthétisation des environnements sonores urbains.

7240 Clark, 2e étage, Montréal

  • VERNISSAGE: 21 March 2019, 18:00 - 21:00
  • EXPOSITION: 22 - 28 March 2019
  • Heures d'ouverture: [ MAR À VEN ] 17:00-20:00 -- [ SAM ET DIM ] 13:00-17:00