laughingweb.space

7240 Clark, 2e étage, Montréal

  • vernissage: 3 October 2018, 19:00 - 22:00
  • exposition: 4 - 26 October 2018
  • Heures d'ouverture: [ MER À VEN ] 16:00-19:00 -- [ SAM ET DIM ] 13:00-17:00
  • Erin Gee

Le rire est un remède, une manifestation de notre présence en tant qu’individu, sans avoir besoin de l’expliquer ou de se révéler.

- Erin Gee s'est inspirée de l'artiste pionnière canadienne : Cheryl L'hirondelle - 

« laughingweb.space » est une plateforme web qui invite les survivants de violences sexuelles à enregistrer et entendre le son de leur propre rire grâce à une interface audio en ligne. Le rire et le son sont des moyens que nous permettent d’exister, d’affirmer notre appartenance ou encore de se socialiser. Le rire va bien au-delà des mots : communicateur et doté d’une musicalité complexe, il se transmet également par l’air que nous respirons. À la lumière de cela, l’artiste a pris le soin d’intégrer l’anonymat pour la construction du site internet. Vous êtes donc invité à y laisser votre nom réel ou un pseudonyme selon votre choix. Avec « laughingweb.space », l’artiste à créer un lieu commun de guérison, un réseau encourageant la résilience ainsi qu’un espace dédié à la réflexion sur l’impact de la violence dans notre société.

BIO/ Erin Gee est une artiste qui explore la culture digitale métaphoriquement par le truchement de voix humaines placés à l’intérieur de corps numériques. Travaillant à l’intersection de la performance musicale, de la composition chorale, de la robotique et de l’art audio, la pratique de Erin Gee se distingue par son approche interdisciplinaire sonore appliquée aux arts, à la musique ainsi qu’à d’autres domaines comme la technologie, la science et l’ingénierie. Celle-ci a présenté dernièrement son travail au cours du prestigieux Ars Electronica Festival (Linz-2018) et au NRW Forum en Allemagne (2018), au Lydgalleriet à Bergen en Norvège (2018), au Digifest de Toronto (2018), au Trinity Square Video à Toronto (2017) et enfin au MediaLive Festival au Musée d’art contemporain Boulder aux États-Unis (2017).

En 2018, elle a été reçue en résidence à l’IEM Graz (Institute for Electronic Music) afin de participer au projet “Algorithms that Matter” et développer de nouvelles formes d’algorithmicité sonore. Enfin, son emploi de biocapteurs DIY open-source pour l’exploration créative des marqueurs physiologiques liés à l’émotion a été couvert par le Scientific American, VICE, MusicWorks, Canadian Art magazine, et esse, entre autres.

7240 Clark, 2e étage, Montréal

  • vernissage: 3 October 2018, 19:00 - 22:00
  • exposition: 4 - 26 October 2018
  • Heures d'ouverture: [ MER À VEN ] 16:00-19:00 -- [ SAM ET DIM ] 13:00-17:00