The Book of Neoism?! par Istvan Kantor

6 October 2018, 18:00 - 21:00

7240 Clark, 2e étage, Montréal

Lancement du livre "Book of Neoism?!" en présence de Istvan Kantor 

LANCEMENT DU LIVRE + PERFORMANCE + LAVAGE DE CERVEAU + ENDOCTRINEMENT 

Ce livre de taille biblique révèle l’anti-crédo insurgé du Néoisme?!: six volumes de décibels inexpurgés de subvertissements, de définitions incontournables, d’interrogations sur soi-même, de non-sens impure et épique, de performance audacieuse de pillage, de narration “new-wave synthétique”, de dogme “pulp-fiction”, de formule mathématique précise et calculée, de liturgie “d'agitprop” pornographique, de bla-bla psychoactif insondable, un manifeste infini du Néoisme?! jusqu'à la torture et la folie.

L'auteur de ce livre, un faux prophète et idéologue du Néoisme?! "plunderground", est seulement connu de son nom de guerre : Amen. (Amen point barre). Échappant aux autorités, celui-ci a adopté une vie de fugitif, vivant à la fois en dedans et en dehors de prisons et asiles. Il a créé ce "magnum opus" dans le cours des années 90 où la répression et l'autoritarisme grandissaient à vue d’oeil. Ne possédant pas d’ordinateur, il a travaillé d’arrache-pied à partir de ceux des bibliothèques publiques et centres communautaires. Puis il a effacé tous les fichiers en ne gardant seulement que des copies papier.

Il a rajouté un point d’interrogation et un point d’exclamation au terme “Néoisme?!” afin d’accentuer la nature indéfinissable du "tout ou rien!" propre au Néoisme. En utilisant la méthode extrême du "fuck-up”, il a pillé des idées d’un nombre incalculable de sources, en passant par L’Épopée de Gilgamesh jusqu’aux fameux Livres pour les Nuls. Il a volé l'intellect de philosophes, écrivains, poètes, artistes, compositeurs, leaders politiques, scientifiques, travailleurs du sexe, révolutionnaires, pop-stars et criminels. Après avoir terminé son livre en 2001, il a disparu de la circulation. On a cru que son manuscrit était perdu pour toujours. Miraculeusement, il a été retrouvé il y a quelques années sur les étagères de Village des Valeurs (articles de seconde main) à Toronto. Ses oeuvres complètes ont été rassemblées dans un kit en métal de premiers soins en métal peinte du mot “CRIME”.

Istvan Kantor s’intéresse très jeune aux expériences artistiques radicales et à la rébellion. Artiste multidisciplinaire, sa pratique comprend les arts médiatiques, la performance, la robotique, l’art audio, l’installation, l’écriture et la musique. Présentés à la Dokumenta 8 de Kassel, ses vidéos ont été récompensées dans le monde entier, entre autre au International Short Film Festival d’Oberhausen (1992), au Transmediale de Berlin (2001) et au Osnabruck Media Arts Festival (2009). Istvan Kantor a reçu le prix de Téléfilm Canada pour la meilleure vidéo canadienne (1998) et fut le Lauréat, en 2004, du Prix du Gouverneur général en art visuels et en arts médiatiques, la plus importante distinction au Canada attribué à un artiste émérite pour l’ensemble de son œuvre

6 October 2018, 18:00 - 21:00

7240 Clark, 2e étage, Montréal